Québec

Régis Labeaume aperçu en train de chercher frénétiquement la facture du Centre Vidéotron

22 juin 2016
CentreVideotron-StephaneGroleau-0800
Crédit image : Wikipedia

Quelques heures après le refus de la Ligue nationale d’octroyer une concession à sa ville, le maire de Québec Régis Labeaume a été aperçu à son bureau en train de fouiller frénétiquement parmi une pile de vieilles feuilles à la recherche de la facture du Centre Vidéotron.

« Il me semble que c’est remboursable si je le ramène avec la boîte d’emballage originale, a murmuré le maire tandis qu’il plongeait dans une caisse remplie de comptes Visa. Heureusement qu’aucune équipe de hockey professionnelle n’a pu l’utiliser, ça aurait pu abîmer la glace. »

Incapable de trouver la facture originale de son amphithéâtre acheté 400 millions de dollars, M. Labeaume a ensuite eu l’idée d’appeler directement au magasin. « Ils seront sûrement capables de retrouver mon compte avec mon numéro de téléphone ou de carte de crédit », a-t-il dit.

Au moment de mettre en ligne, le maire de Québec se résignait à mettre en vente le Centre Vidéotron sur Kijiji.


Inscrivez-vous!
Actualités carcérales

Nathalie Normandeau élue vice-présidente du comité des détenues de la prison de Québec

17 mars 2016
n-NATHALIE-NORMANDEAU-large570
Crédit image : Image tirée d'une vidéo

L’ancienne ministre Nathalie Normandeau a fièrement annoncé ce matin qu’elle venait d’être élue au poste de vice-présidente du comité des détenues de la prison de Québec, présentant cette « nouvelle étape » de sa carrière comme une occasion de consolider son héritage politique.

Mme Normandeau était visiblement émue par la confiance témoignée par ses semblables. «Voleuses, arnaqueuses et criminelles du Québec, vous pouvez compter sur mon honnêteté et mon intégrité», a juré celle qui a jadis occupé le poste de vice-première ministre de la province.

Mme Normandeau a expliqué avoir gagné l’élection carcérale en promettant aux travailleurs de la cantine une commission de 3% sur les contrats de patates pilées, en plus de garantir à chaque prisonnière la livraison d’un bouquet de roses à la date-anniversaire de son arrestation. «Et une paire de billets pour un show Céline à celles qui ont une sentence supérieure à deux ans!» a-t-elle ajouté.

Au moment de mettre en ligne, Mme Normandeau décrochait un contrat d’animatrice à l’émission matinale de Radio-Barreaux.




Le Noël du Navet

Le maire Labeaume irrité par les questions du père Noël des Galeries de la Capitale

16 décembre 2015
labeaume
«Je souhaite le retour des Nordiques, c’est certain, a d’abord soupiré le politicien après un long silence. Mais ça ne m’intéresse pas de parler de ça à matin, pantoute, pantoute. Je n’ai rien à dire là-dessus.» − Crédit image : Florence Cassisi/Wikipédia

Quelques semaines après un passage houleux à l’émission d’Alain Gravel sur les ondes de la Première chaîne, le maire de Québec Régis Labeaume a solidement enguirlandé le père Noël du centre d’achat Les Galeries de la Capitale ce matin en raison de questions qu’il jugeait déplacés.

«Pourquoi vous voulez savoir si j’ai été sage cette année ? a tonné M. Labeaume lorsque le représentant de Saint Nicolas l’a assis sur ses genoux. Vous êtes ben fatiguant vous, à matin ! J’ai pas envie de parler de ça.»

Visiblement mal à l’aise, le père Noël s’est ensuite fait rabrouer lorsqu’il a posé des questions sur les cadeaux que le maire aimerait recevoir au réveillon.

«Je souhaite le retour des Nordiques, c’est certain, a d’abord soupiré le politicien après un long silence. Mais ça ne m’intéresse pas de parler de ça à matin, pantoute, pantoute. Je n’ai rien à dire là-dessus.»

Au moment de mettre en ligne, M. Labeaume finissait par admettre au père Noël qu’il aimerait avoir «la même chose que Montréal, mais en plus gros».