Justice

François Lambert a émis une opinion et on espère ne pas être poursuivi pour l’avoir répétée ici

14 avril 2015
6757871357_f3f060a40c_b - Copy
Aucun bas de vignette ne saurait exprimer notre espoir que François Lambert ne pognera pas les nerfs en lisant cet article. − Crédit image : 401(k)

L’entrepreneur et personnalité médiatique François Lambert a récemment émis une opinion sur sa page Facebook, et sérieusement, si tu nous lis, François, on espère que tu vas accepter nos excuses à l’avance et que tu n’envisageras pas de nous poursuivre pour avoir révélé cette nouvelle.

«Une job c’t’une job!», a écrit M. Lambert, qui possède clairement des moyens supérieurs au Navet et qui pourrait nous condamner à la pauvreté la plus abjecte, alors on espère de tout notre coeur qu’il comprendra que nous ne faisons que répéter des propos qu’il a lui-même tenus, et que ce texte n’est en aucun cas une critique ni une insinuation de quelque sorte que ce soit envers sa personne.

Rappelons que M. Lambert a pris part aux trois premières saisons de l’émission Dans l’oeil du dragon, mais ça, c’est selon le site de Radio-Canada; si c’est une erreur, sincèrement, ce n’est pas notre faute à nous, on ne fait que réutiliser leurs informations, et on espère que François ne nous en tiendra pas rigueur. Désolé à l’avance.

Notons aussi que le célèbre entrepreneur, qui se prénomme François (un prénom qui, d’ailleurs, est partagé par Sa Sainteté le pape), est un passionné de bien des choses, dont le vin, les voitures et l’entrepreneuriat. Si ce n’est pas le cas, nous retirons immédiatement nos propos et vous présentons nos plus formelles excuses. On peut même y ajouter un panier décoratif de fruits et de bulles pour le bain si ça aide les choses.

Au moment de mettre en ligne, Le Navet lançait tout de même un appel à tous à la recherche d’avocats friands de satire et de travail pro bono, au cas où.


Inscrivez-vous!
Médias

Des obscurantistes échouent à éteindre la liberté d’expression

7 janvier 2015
7883712094_2a007e6c54_k
« La liberté d'expression est non seulement saine et sauve, mais elle est plus forte que jamais », a dit un expert. − Crédit image : Damia Sroca

Un mouvement obscurantiste et violent qui s’est donné pour mission de plonger les sociétés démocratiques dans le noir en éteignant la liberté d’expression a encore une fois échoué ce matin en perpétrant un attentat qui, malgré ses conséquences tragiques, n’a fait que renforcer le désir des citoyens et des satiristes de prendre la parole.

« La liberté d’expression est non seulement saine et sauve, mais elle est plus forte que jamais, a expliqué un porte-parole. Elle continuera à rire des fanatiques de tout acabit, et ce, malgré l’intimidation dont elle est trop souvent victime. »

Plusieurs experts ont d’ailleurs souligné que les alliés traditionnels de la liberté d’expression, notamment l’humour et la satire, sont elles aussi en pleine forme malgré les assauts répétés de fondamentalistes. « Les balles et les bombes n’en viendront jamais à bout », a souligné l’un d’eux.

Au moment de mettre en ligne, l’équipe du Navet exprimait sa solidarité envers les victimes des obscurantistes.




FIN D'ANNÉE

QUIZ : Qu’avez-vous retenu de l’année 2014?

26 décembre 2014
illustration-5
«En faisant un effort intellectuel inégalé, seriez-vous capable de vous souvenir de deux ou trois choses s'étant produites en 2014?» − Crédit image : Hélène Kardos

N’avez-vous pas, chers lecteurs, cette fâcheuse impression qu’il est de plus en plus difficile de se souvenir de quoi que ce soit?

Que ferions-nous, dans nos vies modernes et frénétiques, sans les béquilles que sont les téléphones portables, réseaux sociaux et autres moteurs de recherche? Les numéros de téléphone sont enregistrés, les anniversaires nous sont rappelés, et nous pouvons aisément retrouver sur Facebook l’humiliante cuite de la veille. En faisant un effort intellectuel inégalé, seriez-vous capable de vous souvenir de deux ou trois choses s’étant produites en 2014?