Grève dans la construction

Les travailleurs de la construction récompensent leurs vedettes lors du traditionnel gala de fin de saison

18 juin 2013
csn

Les travailleurs de la construction de la province ont profité de la grève ce matin pour tenir leur traditionnel gala de fin de saison lors duquel Rambo Gauthier a reçu le trophée Lady Bing remis au gars le plus gentilhomme, Jocelyn Dupuis a été sacré du trophée Norris pour sa défense juridique sans faille et Vito Rizzuto a été couronné du Bill-Masterton pour avoir réussi le comeback le plus spectaculaire de l’année.

Lino Zambito, qui a dévoilé devant la Commission Charbonneau les contours du système de collusion ayant court au Québec, a de son côté mis la main sur le Hart (joueur le plus utile à son industrie).

«C’est une année faste, s’est réjoui le commissaire des gars de la construction par voie de communiqué. Plusieurs candidats ont connu toute une saison en excellant autant sur les chantiers qu’à la Commission Charbonneau. Plusieurs choix ont été très difficiles à faire, on l’avoue.»

Le parrain Vito Rizzuto semblait particulièrement ému par son trophée, lui qui a fait un retour au jeu spectaculaire en assassinant plusieurs adversaires après avoir purgé une peine de plusieurs années de prison aux États-Unis.

Grande première cette année, le trophée Jack-Adams remis à l’entraîneur par excellence n’a pas été décerné. Les autorités syndicales ne savaient tout simplement pas à qui l’octroyer, a-t-on appris, puisque depuis le départ de la chef de la CSN Claudette Carbonneau, aucun chef syndical ne s’est particulièrement démarqué.

Au moment de mettre en ligne, Michael Applebaum se faisait retirer le trophée Calder de la meilleure recrue qu’il venait de remporter. «Il a été disqualifié quand on s’est rendu compte que ce n’était pas du tout une recrue en matière de construction et de pots-de-vin», a-t-on expliqué du côté des organisateurs.


Inscrivez-vous!