Ben voyons donc

Des Montréalais en état de choc refusent de croire que le maire Applebaum est corrompu

17 juin 2013
applebaum

Puisqu’il était président du comité exécutif sous le règne d’Union Montréal et que l’ancien maire Géralrd Tremblay en avait fait son homme de confiance, Michael Applebaum ne peut tout simplement pas être corrompu, ont conclu des dizaines de milliers de Montréalais en état de choc cet après-midi.

Interrogés lors d’un vox-pop dans les rues de la métropole, les citoyens ont exprimé une vive consternation en apprenant l’arrestation du politicien. «Je ne peux pas croire qu’Union Montréal, un parti dirigé par Frank Zampino et Gérald Tremblay, aurait accepté dans ses rangs un individu aux intentions louches, a martelé l’un d’eux. Eux dont la probité était légendaire, ils l’auraient expulsé du parti subito presto au moindre soupçon, non?»

«C’est juste impossible! s’est emporté un autre. Comment M. Applebaum aurait-il pu frauder la population en sachant que MM. Tremblay et Zampino le surveillaient? Cette histoire ne tient pas debout et j’espère que la justice saura montrer qu’il n’a rien à voir avec toutes ces histoires de corruption.»

Visiblement en état de choc post-traumatique, la population montréalaise a aussi affirmé faire confiance «au plus haut point» à leur administration municipale. «Je suis sûr que notre ville n’est pas gérée par un groupe criminel manipulé par la mafia et des entreprises collusionnaires dans le but de voler l’argent des contribuables, a assuré un résidant. Le monde devrait écouter les nouvelles un peu, au lieu de vivre dans leur monde imaginaire de théories de la conspiration.»

Au moment de mettre en ligne, Gérald Tremblay affirmait ne pas être au courant de l’arrestation de M. Applebaum.


Inscrivez-vous!