Budget fédéral

“Fuck y’all!”, au coeur des orientations du gouvernement conservateur

21 mars 2013
harper

OTTAWA – Invité à préciser les grandes orientations qui guideront le budget fédéral 2013-2014 qui sera dévoilé ce soir, le ministre des Finances, Jim Flaherty, a fixé la caméra, dressé le majeur bien droit et déclaré « Fuck y’all! » avant de tourner les talons.

Les spin doctors conservateurs ont par la suite expliqué que cette phrase-choc est en fait un slogan publicitaire conçu pour permettre aux contribuables canadiens de bien comprendre l’intention du gouvernement en matière budgétaire.

Selon un publicitaire reconnu ayant requis l’anonymat, il s’agit d’une expression familière et conforme à la réalité. « Ça frappe fort, et en même temps, ça résume très bien vers quoi les conservateurs veulent se diriger en matière de finances publiques, a-t-il expliqué au Navet. C’est assez bien trouvé en fait. »

Selon diverses sources, M. Flaherty a été aperçu peu après la conférence de presse en train de saisir une chainsaw en marche et de la faire vrombir à quelques reprises au-dessus d’un document identifié Environnement, services sociaux et santé.

« Notre plan d’action économique sera parfait pour maintenir la stabilité du pays et favoriser les investissements étrangers, tout en détruisant à tout jamais les règles environnementales, a hurlé le ministre en riant d’un air diabolique, un mince filet de bave coulant sur son menton. On m’a souvent demandé ce que je pensais des organismes communautaires : eh bien, j’en pense qu’ils peuvent manger un gros char de marde. Fuck y’all, les écolos! Fuck y’all, les communistes! Fuck y’all!!! »

Un grand cercle de feu serait par la suite apparu autour de M. Flaherty, générant une épaisse fumée noire formant le nombre “666”, une référence aux compressions budgétaires dans l’aide aux groupes d’aînés-handicapés-pro-choix.

Invité à se prononcer, le député conservateur Jacques Gourde n’a pas rappelé le Navet avant l’heure de tombée.


Inscrivez-vous!