Jeunes retraités

Un jeune comptable «pas jaloux, juste déçu» de ne pas être retraité comme Alexandre Despatie

5 juin 2013
despatie

Bien qu’il se dise «pas du tout jaloux d’Alexandre Despatie», un comptable de 28 ans de Montréal a confirmé ce matin se sentir «un brin déçu» de ne pas pouvoir lui aussi annoncer sa retraite dès aujourd’hui pour poursuivre d’autres passions, selon ce qu’il a confié au Navet.

«C’est le fun de savoir qu’Alexandre a plein de projets uniques et emballants devant lui, genre un film à gros budget, un poste haut placé au Comité olympique ou une job d’animation à la télé, a dit le comptable tandis qu’il ouvrait une nouvelle fenêtre Excel concernant les dividendes brutes du troisième trimestre. Je fais juste remarquer que moi, j’en ai au moins pour les quarante prochaines années à faire ça. Quarante. Prochaines. Années. Peux-tu croire?»

À la pause du dîner, l’homme dont le métier consiste à additionner et soustraire des chiffres a tout de même tenu à noter à haute voix qu’il n’avait pas l’option, lui, de faire carrière sur le circuit des conférences, ou encore d’ouvrir une école de plongeon et d’entrainer des futurs champions qui voyageront partout dans le monde pour gagner des médailles et donner des entrevues tout en soutenant des oeuvres caritatives et des bourses pour les jeunes défavorisés.

«Ça me dérange pas de savoir qu’il va passer ses journées à trier les offres commerciales et médiatiques qui l’amèneront probablement à gagner l’Ordre du Canada dans dix ans pendant que moi je calcule les recettes annuelles d’un entrepôt de Lasalle, a juré à répétition le comptable. Faut juste admettre qu’il y a un contraste entre les deux situations. C’est tout.»

Au moment de mettre en ligne, l’homme se demandait s’il était trop vieux pour commencer à prendre des cours de plongeon.


Inscrivez-vous!