Il Giro

Montréal interdit le vélo entre 7h et 22h: les cyclistes se résignent à pédaler la nuit

1 juin 2013
velo
Crédit image : Alexander Baxevanis

Vingt-quatre heures après l’adoption d’un règlement municipal interdisant le vélo dans les rues de Montréal entre 7h et 22h, des dizaines de milliers de cyclistes se sont résignés à pratiquer leur sport favori au beau milieu de la nuit, a constaté Le Navet.

C’est en effet une impressionnante cohorte qui s’est donné rendez-vous sur le boulevard Pie-IX dans Hochelaga vendredi soir pour se déplacer en meute autour du parc Olympique. Tous n’étaient là que pour une chose: dénoncer le règlement municipal et réclamer le droit de faire du bicycle quand ça leur tente.

«Je trouve que ça n’a vraiment pas d’allure d’empêcher les gens de se déplacer à vélo entre le lever et le coucher du soleil, a maugréé l’un d’eux, visiblement en colère. J’haïs ça me promener pendant la nuit, il y a plein de bums et de nids-de-poule difficiles à éviter. Mais j’ai pas ben ben le choix maintenant!»

«Quel genre de monstre est assez machiavélique pour confiner une si belle activité familiale à la case horaire nocturne? s’est demandée une mère de famille qui s’est déplacée avec ses trois enfants. Franchement, il y a quelque chose qui ne tourne pas rond à l’hôtel de ville.»

L’air résignés, les adeptes de déplacement à deux roues ont tournoyé autour du parc sous forte escorte policière, un moyen «d’empêcher les cyclistes de prolonger leur ballade au-delà des heures règlementaires», selon les autorités. «On les a aussi forcés à nous donner un itinéraire précis et à ne porter aucun masque, s’est félicité une source policière. Le message est clair: faites du bicycle si vous voulez, mais seulement quand les enfants sont couchés et sans vous mettre dans les jambes des automobilistes.»

Au moment de mettre en ligne, des milliers de participants garrochaient leur bicycle au bout de leurs bras après être tombés une sixième fois dans une crevasse de la chaussée. «J’m’en vais m’acheter un char tabarnak», a confié l’un d’eux.


Inscrivez-vous!