Transport en commun

Panne du métro : un gamer suggère de souffler dans la cartouche et d’appuyer sur reset

27 mai 2013

Exaspéré par les nombreuses pannes qui touchent le métro de Montréal ces jours-ci, un adepte de jeux vidéos a suggéré à la STM ce matin de «souffler vraiment fort dans la cartouche» puis d’appuyer «sur le piton reset» pour voir si le vieux système d’opération allait revenir à la vie, tel un Sega Genesis ou un Nintendo de première génération, a appris Le Navet.

«Je sais que c’est fatigant quand ça arrive au boss de la fin d’un niveau, ou entre deux stations de la ligne orange à l’heure de pointe tandis que tout le monde est en retard à la job, a commenté l’amateur. Mais y’a pas vraiment grand chose à faire à part expirer fortement de bas en haut dans la cassette à deux, trois reprises. Même si c’est frustrant, ce qui marchait pour Excite Bike pis Duck Hunt devrait marcher pour le métro. On parle du même niveau de technologie que les consoles 8-bit, ici.»

En dernier recours, la combinaison des touches ctlr-alt-delete ou pomme-alt-escape sur n’importe quel clavier Mac pouvait aussi venir à bout du problème. «À part ça, il faut juste s’assurer que le matériel informatique de la STM est bien branché à la prise de courant et surtout ne pas toucher aux manettes pendant que le système démarre», indique pour sa part le professeur d’informatique à l’Université McGill, Justin Boutin.

Rappelons que l’actuel système informatique de la STM, présentement mis à jour, a d’abord été installé au milieu des années 80, à peu près en même temps que le lancement de la première console Nintendo.


Inscrivez-vous!