Corruption et collusion

Gilles Vaillancourt arrêté: «Fuck la présomption d’innocence, vous êtes coupable», tranche le juge

9 mai 2013

Visiblement fâché de voir l’ex-maire de Laval être amené devant lui sous des accusations de gangstérisme et de fraude, le juge chargé de la comparution de Gilles Vaillancourt a exprimé la pensée collective des Québécois cet après-midi en rendant sur-le-champ un verdict de culpabilité.

«On a assez perdu de temps et d’argent avec vous, a d’entrée de jeu déclaré le magistrat. Je sais que nous vivons dans un État de droit et que vous êtes considéré innocent jusqu’à preuve du contraire, que vous avez droit à l’habeas corpus, à l’enquête préliminaire, à une défense pleine et entière, à un procès juste et équitable… Je sais tout ça. Mais fuck it: je vous déclare coupable pour tous les chefs d’accusation. Case closed.»

Le juge a ensuite saisi son marteau et a tapé bruyamment sur son pupitre en répétant chaque fois «coupable, coupable, coupable!»

Évidemment, l’ex-maire Vaillancourt a indiqué qu’il comptait faire appel de cette décision expéditive. Mais lorsque joint par Le Navet, tous les juges de la Cour d’appel du Québec et de la Cour suprême du Canada ont indiqué à l’unanimité que l’ancien premier citoyen de Laval pouvait bien «aller se faire voir avec ses requêtes». «Nous représentons peut-être l’ultime garantie du citoyen devant les abus de l’État, mais on est pas épais non plus», a indiqué l’un d’eux s’exprimant au nom de ses collègues.

Au moment de mettre en ligne, la Cour pénale internationale et la Cour interaméricaine des droits de l’Homme indiquaient par voie de communiqué que les éventuels appels de M. Vaillancourt étaient «rejetés de façon préventive».


Inscrivez-vous!