Nouveau pape

Conclave – Un statut Facebook secoue les fondations de l’Église

12 mars 2013
vatican
Crédit image : N i c o l a

Un internaute montréalais a causé un émoi de taille chez ses amis, sa famille et ses collègues en publiant aujourd’hui sur Facebook un statut très critique du prochain pape, allant jusqu’à dire que l’élection de Marc Ouellet ne signifiait « sweet fuck all » pour lui.

Le courageux jeune homme a jeté ce pave dans la marre à 9:21 alors qu’il était situé « près de Rivières-des-Prairies », selon les informations disponibles. « On va se dire les vraies affaires: je m’en câlice du nouveau pape. L’Église est une institution rétrograde dont je ne partage pas les valeurs. Même si c’est Ouellet, pour moi, ça veut dire sweet fuck all ».

Visiblement insouçiant et insensible au tort immense causé par une déclaration aussi avant-gardiste, originale et inattendue, l’esprit critique a poussé l’audace jusqu’à dire que l’Église pouvait bien « disparaître », s’il n’en tenait qu’à lui.

Les connaissances de l’érudit on aussitôt pris leurs distances face à ce qu’ils considèrent d’affirmations « potentiellement scandaleuses », tout en saluant le sang-froid de son auteur. « Ça prend une méchante dose de courage pour s’en prendre ainsi à un groupe d’octogénaires en soutane enfermés dans une chapelle à 4000 kilomètres d’ici », a noté une amie préférant garder l’anonymat.

Des sources au Vatican ont d’ailleurs indiqué que, mis au courant de l’attaque mesquine déclenchée par le libre-penseur, les cardinaux ont songé un moment à la possibilité d’annuler le conclave pour évaluer les options qui restent à l’Église catholique. « Plusieurs ont peur que ce ne soit la goutte qui fait déborder le vase, a-t-on murmuré dans les corridors. Ça fait 2000 ans qu’on est persécuté, mais là, c’est vraiment le boutte du boutte. »


Inscrivez-vous!