Politique québécoise

Course à la chefferie du PLQ : «Le changement, c’est maintenant», dit Raymond Bachand

2 novembre 2012
bachand

MONTRÉAL – Après avoir été numéro deux du gouvernement Charest pendant de nombreuses années, le député libéral Raymond Bachand estime qu’il incarne désormais le «changement».

C’est ce qu’a affirmé le candidat à la chefferie du PLQ lors d’une allocution prononcée aujourd’hui devant les milieux d’affaires à la Chambre de commerce du Montréal métropolitain.

«J’ai été au coeur de toutes les grandes décisions qui ont été prises par le gouvernement libéral, a rappelé M. Bachand. Je suis donc le mieux placé pour rompre avec la vieille politique et apporter les idées novatrices dont le Québec a besoin. Je suis un vent d’air frais.»

Rappelant les dossiers qui l’ont occupé au cours des dernières années à titre de ministre des Finances, comme les frais de scolarité, la taxe santé et le plan Nord, M. Bachand a fustigé ce qu’il appelle «l’usure du pouvoir». «Ce que les gens veulent, c’est du renouvellement, pas une continuité sclérosante, a-t-il ajouté. Ils sont tannés d’entendre toutes ces histoires de gouvernements corrompus, de liasses de billets et d’enveloppes brunes.»

«Imaginez: le précédent gouvernement a attendu deux ans et demi avant de déclencher une commission d’enquête! a-t-il tonné. C’est indigne de la confiance des citoyens.»

Montréalais d’origine, M. Bachand se dit déjà très enthousiaste à l’idée de travailler de concert avec Michael Applebaum, le maire de Montréal, pour dynamiser la métropole. «Écoutez là, il a siégé je sais pas combien d’années au comité exécutif de la ville,  a analysé M. Bachand. C’est évidemment la personne parfaite pour en finir avec toutes ces histoires de corruption.»

Celui qui s’est déjà levé pour applaudir son collègue ex-ministre Tony Tomassi à l’Assemblée nationale promet, s’il est élu, de «faire de la politique autrement», notamment en distribuant des «belles routes neuves en asphalte» dans les comtés qui voteront pour lui et en écartant des processus d’appels d’offres publics toute entreprise qui a déjà contribué au PQ.


Inscrivez-vous!