Le Noël du Navet

Des lutins dérobent le souper de Noël de Philippe Couillard pour nourrir les enfants d’un CPE

22 décembre 2015
repas
«Ils ont pris ma dinde, mes atocas et mes patates pilées.» − Crédit image : Ruth Hartnup

Dur réveil pour Philippe Couillard : le premier ministre du Québec a découvert à son réveil ce matin que des lutins de Noël lui avaient joué un vilain tour en dérobant toutes les victuailles qu’il avait achetées en prévision du réveillon pour les redistribuer parmi les poupons d’un CPE dont le budget sera bientôt amputé de plusieurs dizaines de milliers de dollars.

Le politicien a en effet découvert à l’aube que toute la nourriture qu’il avait prévu servir le 24 au soir avait fait l’objet de compressions de la part des lutins. «Ils ont pris ma dinde, mes atocas et mes patates pilées, s’est désolé M. Couillard en ouvrant la porte de son frigo. Je crois que je serai forcé de hausser le tarif exigé à mes invités, ou bien de carrément annuler mon souper.»

En contrepartie, les enfants d’un CPE dont les services seront bientôt coupés en raison d’une baisse de subventions gouvernementales sont arrivés à leur local ce matin pour y découvrir une énorme tablée remplie de beaux produits locaux, frais, savoureux et équitables. «Pas de biscuit sec et de verre d’eau tiède aujourd’hui!» s’est réjoui un poupon.

Au moment de mettre en ligne, les lutins volaient 1 milliard de dollars dans le coffre-fort de Bombardier pour le remettre à un organisme communautaire du quartier St-Michel.


Inscrivez-vous!