Le Noël du Navet

Couillard exige que le père Noël rembourse le lait et les biscuits qu’il a mangés chez lui

18 décembre 2015
biscuits
«J’ai bonne confiance que nous en arriverons à une entente négociée», a expliqué M. Couillard tandis que le père Noël fouillait ses poches à la recherche de monnaie. − Crédit image : Rumpleteaser

Affirmant que tout le monde doit faire un effort pour atteindre l’équilibre budgétaire, le premier ministre du Québec Philippe Couillard a tendu une embuscade au père Noël cette nuit dans son salon afin de lui réclamer le remboursement du lait et des biscuits qu’il venait de manger après avoir laissé ses cadeaux sous le sapin.

«Je dois agir en bon père de famille et gérer les finances d’une façon serrée afin de protéger les générations futures, s’est justifié le politicien en surgissant d’un placard avec sa calculatrice. M. Noël doit être raisonnable et respecter la capacité de payer des Québécois.»

«J’ai bonne confiance que nous en arriverons à une entente négociée», a expliqué M. Couillard tandis que le père Noël fouillait ses poches à la recherche de monnaie.

Le chef libéral a d’abord exigé un remboursement total incluant les intérêts d’ici le 31 mars prochain, pour ensuite faire preuve d’ouverture en acceptant d’étaler les paiements en 48 versements mensuels. «Je suis ferme sur l’objectif, mais flexible sur les moyens d’y arriver», a-t-il illustré.

Au moment de mettre en ligne, M. Couillard menaçait le père Noël de l’accueillir l’an prochain avec un verre d’eau et de vieux biscuits soda.


Inscrivez-vous!