Le Noël du Navet

Des réfugiés s’intègrent au Québec en achetant 20 000$ de cadeaux de Noël avec une carte Visa

17 décembre 2015
cadeau
«J’admets que c’est un peu bizarre comme coutume de dépenser de l’argent qu’on a pas pour acheter des choses dont on a pas besoin, mais nous sommes prêts à faire notre effort.» − Crédit image : Jennifer C.

À peine débarqué de l’avion, une famille de réfugiés a été invitée à s’intégrer à la société québécoise ce matin en prenant part à un rituel sacré de la province, soit utiliser une carte de crédit Visa pour acheter 20 000 $ en cadeaux de Noël qui seront oubliés dans une semaine.

«Pour nous, c’est un rêve qui se réalise, a affirmé un homme en serrant entre ses bras un panier de bulles pour le bain Dans un Jardin. Regardez-moi tous ces beaux rabais!»

Bien conscients qu’ils doivent s’adapter au contexte spécifique du Québec pour réussir leur intégration, les réfugiés n’ont pas hésité à découvrir différents lieux sacrés de la province, dont le Sears du centre d’achat Deux-Montagnes, le Complexe Les Ailes de la Mode et le Best Buy décrépit des Galeries d’Anjou.

«J’admets que c’est un peu bizarre comme coutume de dépenser de l’argent qu’on a pas pour acheter des choses dont on a pas besoin, mais nous sommes prêts à faire notre effort», a indiqué une femme qui tenait un écran de télévision 4K à 4999$ dans ses bras.

Au moment de mettre en ligne, les réfugiés poursuivaient leur intégration en regardant la version sous-titrée de Keeping Up With the Kardashians à Musique Plus.


Inscrivez-vous!