Le Noël du Navet

Martin Coiteux organise une guignolée pour les multinationales et les banques dans le besoin

14 décembre 2015
4204133356_5ed0c2aef8_b
«Ça peut paraître modeste, mais si notre guignolée permet à un membre de la haute direction d’une multinationale de s’acheter une île privée dans l’océan Pacifique, ce sera déjà ça de gagné», a illustré M. Coiteux. − Crédit image : Jack Berry

Le président du Conseil du trésor Martin Coiteux fera bientôt appel à la générosité des Québécois dans le cadre d’une grande guignolée de Noël pour venir en aide aux multinationales et aux grandes banques dans le besoin, a annoncé le gouvernement ce matin.

«C’est peut-être dur à croire, mais encore aujourd’hui au Québec, plusieurs multinationales ont de la difficulté à faire ne serait-ce qu’un ou deux milliards de profits à la fin du mois, a annoncé M. Coiteux lors d’un point de presse chargé d’émotions. Il y en a même qui se lèvent le matin sans savoir si leurs bénéfices annuels seront suffisants pour permettre le versement d’un bonus de fin d’année à leur président.»

«En tant que société, on doit se regarder dans le miroir et se demander ce qu’on peut faire pour aider ces gens-là», a-t-il ajouté, la voix tremblotante.

M. Coiteux a donné l’exemple d’une banque canadienne qui est venue le rencontrer à son bureau de circonscription récemment parce qu’elle ne parvenait pas à hausser son dividende trimestriel. «Voir la détresse dans les yeux de cette institution financière m’a secoué», a admis le politicien.

«Ça peut paraître modeste, mais si notre guignolée permet à un membre de la haute direction d’une multinationale de s’acheter une île privée dans l’océan Pacifique, ce sera déjà ça de gagné», a illustré M. Coiteux.

Au moment de mettre en ligne, le ministre de la Santé Gaétan Barrette faisait lui aussi une bonne action en distribuant de la bonne soupe chaude et une tranche de pain aux médecins spécialistes nécessiteux.

 


Inscrivez-vous!