Éducation

Compressions : les 450 000 élèves du Québec seront rassemblés dans une seule classe

3 septembre 2015
14033211423_3edb01d524_k
«Ça nous permettra d’économiser des millions de dollars par année, et ce, sans toucher les services fournis aux enfants.» − Crédit image : Ryan Smith

Alors que les compressions continuent de s’accumuler dans le système d’éducation québécois, les 450 000 élèves de niveau primaire et secondaire ont appris ce matin qu’ils seront bientôt rassemblés au sein d’une seule et même classe menée par un professeur et une éducatrice spécialisée embauchée à temps partiel.

«Ça nous permettra d’économiser des millions de dollars par année, et ce, sans toucher les services fournis aux enfants», s’est félicité le ministre de l’Éducation, François Blais.

Afin de garantir une éducation de qualité, le professeur en charge de l’ensemble des écoliers de la nation québécoise aura droit aux services d’une éducatrice spécialisée qui sera présente un lundi sur deux de 9h à 10h, a poursuivi le ministre. «Un porte-voix, une machine acétate qui marche mal et un écran télé de 40 pouces lui seront aussi gracieusement fournis », a-t-il assuré.

La classe en question sera installée dans l’enceinte principale du Stade olympique, à Montréal. Or, comme il ne s’y trouve que 50 000 sièges, une annexe en bois mal isolée et sans chauffage sera construite aux abords de l’édifice afin d’y entasser les élèves. Toutes les sorties éducatives consisteront d’ailleurs en une visite guidée du mât.

Au moment de mettre en ligne, un enfant de 5 ans d’Hochelaga se faisait refuser une place et devait s’inscrire dans une école du Delaware.


Inscrivez-vous!