Résurrection

Couillard place un homme mystérieux nommé Arthuro Portero à la tête de l’UPAC

3 juillet 2015
facetache
« M. Porter a une grande expertise en matière de fraude, de malversations et de corruption. » − Crédit image : Radio-Canada/Facetache.com

Le premier ministre Philippe Couillard a annoncé ce matin l’embauche d’un individu nommé Arthuro Portero en tant que nouveau patron de l’Unité permanente anti-corruption.

Présenté aux journalistes, l’homme – qui portrait visiblement une fausse moustache et parlait avec un faux accent – s’est montré à la fois mystérieux et charmeur. « Vous êtes les reporters les plus intelligents que j’ai rencontrés, a complimenté celui qui arborait le teint hâlé typique de ceux qui reviennent d’un voyage dans un pays du Sud, comme le Panama. Nous devrions fonder une boîte de consultants ensemble un jour ! »

Sans qu’on lui demande, M. Portero a d’ailleurs spontanément exhibé devant les caméras un certificat médical prouvant qu’il était bel et bien vivant. « Je suis prêt à traquer et arrêter les criminels ! » a-t-il lancé.

M. Couillard a expliqué que M. Portero était un « ami de longue date » au passé « un peu trouble » qui avait beaucoup voyagé et possédait de nombreux contacts aux quatre coins du globe. « Il a une grande expertise en matière de fraude, de malversations et de corruption », a affirmé le premier ministre.

Au moment de mettre en ligne, PKP sautait une coche sur Facebook et faisait une blague de mauvais goût à propos du Panama.


Inscrivez-vous!