Télévision

Unité 9: Toute la première saison n’était qu’un rêve de Marie Lamontagne, révèle l’auteure

8 mai 2013
unite9

Forcée de trouver une façon de faire disparaître Shandy, le personnage le plus populaire de la télésérie Unité 9, l’auteure Danielle Trottier a révélé en exclusivité au Navet que la deuxième saison s’ouvrira sur un punch gigantesque, soit que les 26 premiers épisodes n’étaient qu’un rêve de Marie Lamontagne.

«J’ai brainstormé avec mon équipe et on en est arrivé à la conclusion que c’était la seule façon d’expliquer la disparition subite d’un personnage principal autour duquel tourne la moitié des intrigues, a soupiré Mme Trottier. Au premier épisode de la saison deux, Marie va se réveiller en sueur dans son lit, pis elle va dire “Fiou, ce n’était qu’un rêve”. Ensuite, pause publicitaire, et au retour, on commence la vraie patante.»

Plutôt que de raconter le quotidien de prisonnières dans un établissement carcéral, la saison deux d’Unité 9 s’intéressera donc à la vie paisible et banale de Marie Lamontagne, une enseignante qui a une famille heureuse et qui ne cache aucun lourd secret. «Une fois de temps en temps, Marie va se dire: “Heille, c’est tu le fun rien qu’un peu que je sois pas en prison pour un meurtre que je n’ai pas commis”, a expliqué l’auteure. Ce sera notre façon de faire un clin d’oeil à ceux et celles qui ont aimé la première saison qui, je le rappelle, n’était qu’un rêve, finalement.»

Au moment de mettre en ligne, l’actrice Guylaine Tremblay – qui interprète Marie – s’apprêtait à contre-carrer les plans de Mme Trottier en démissionnant à son tour afin de se consacrer à temps plein à sa véritable passion, soit monter sur la scène d’un grand théâtre et remercier ses fans de lui donner des trophées.


Inscrivez-vous!