DU JAMAIS VU

Une humoriste française révolutionne l’art de la comédie en imitant l’accent québécois

18 mars 2015
comedia
Jamais un humoriste n'avait poussé si loin l'audace. − Crédit image : Davidlohr Bueso

Originalité, audace, anticonformisme : les chroniqueurs culturels manquaient de superlatifs ce matin pour décrire la véritable bombe qu’a lancée une humoriste française ayant proposé une imitation absolument crédible de l’accent québécois, chamboulant cinq siècles de tradition comique.

«C’est du jamais vu, a analysé un historien de l’École nationale de l’humour. En brisant les conventions et en repoussant les limites de l’originalité, cette humoriste vient de passer à l’histoire. Chaplin peut aller se rhabiller.»

Malgré des années de travail, aucun autre humoriste français n’avait par le passé tenté d’utiliser des mots comme «câlice» ou «toé», d’où l’effet particulièrement cocasse de cette première mondiale. Tant de subtilité requiert des années, voire des décennies de préparation, selon les spécialistes.

Le climax est survenu lorsque l’animatrice française a utilisé avec brio l’expression «épaisse» pour décrire une personnalité connue, plaçant les accents toniques exactement aux bons endroits. Rappelons que ce mot est particulièrement difficile à prononcer pour toute personne n’étant pas née au Québec, créant ainsi un effet désopilant.

Au moment de mettre en ligne, l’humoriste repoussait encore une fois les limites en faisant des blagues sur la différence entre les gars et les filles.


Inscrivez-vous!