Indécence

Jean Tremblay surpris dans un parc à tenir des propos controversés en public

13 mars 2015
lkkll
Les lieux du drame − Crédit image : William Warby

Le maire de Saguenay Jean Tremblay se retrouve dans l’eau chaude après avoir été surpris en train de tenir des propos controversés en public par un policier en civil qui patrouillait un parc de Longueuil, a appris Le Navet.

«Le suspect a été aperçu par l’agent alors qu’il insultait copieusement des citoyens ne partageant pas ses opinions, peut-on lire dans des documents de la Cour. Lorsque le policier s’est approché, l’homme a multiplié les déclarations à l’emporte-pièce et les clichés offensants.»

Même s’il n’a pas été accusé au criminel, M. Tremblay a été condamné à suivre des cours de savoir-vivre. Il sera soumis à une probation l’obligeant à retourner sa langue sept fois dans sa bouche avant d’émettre un commentaire en public. Il lui sera également interdit de s’approcher à moins de 20 mètres d’un micro allumé.

«Les gestes posés sont particulièrement troublants quand on considère que des enfants auraient pu se trouver à proximité et entendre de telles opinions rétrogrades», lit-on dans la dénonciation.

Rappelons que le parc où le maire Tremblay a été surpris est mondialement reconnu comme un lieu de citations loufoques que fréquentent des gens avec des opinions particulièrement controversées.

Au moment de mettre en ligne, le maire Tremblay n’annonçait malheureusement pas qu’il prendrait une pause de ses activités publiques en raison de la révélation de cette affaire.


Inscrivez-vous!