Médias

PKP perd sa partie de Trivia Crack en refusant de répondre à plus d’une question

12 mars 2015
635580527235643229-screenshots-iphone-en-01
Le jeu-questionnaire a subi l'opprobre du candidat à la direction du Parti québécois. − Crédit image : Trivia Crack

Le candidat péquiste Pierre Karl Péladeau a perdu ce matin une partie de Trivia Crack, le populaire jeu-questionnaire vendu sous forme d’application mobile, parce qu’il refusait catégoriquement de répondre à plus d’une question, selon une vidéo de deux minutes diffusée en ligne.

«Je sais quel astronome a découvert Pluton, mais je ne répondrai pas, a vociféré M. Péladeau en toisant l’écran de son téléphone intelligent. J’ai indiqué très clairement au début de la joute que je n’allais répondre qu’à une seule question.»

L’homme d’affaires a ensuite laissé planer un long silence avant de se fâcher à nouveau après l’apparition d’une question sur le nombre de points marqués par Wayne Gretzky à son année recrue. «Cessez de me harceler!» a-t-il imploré.

Outré de constater que l’application s’adressait à lui en anglais, PKP a aussi exigé que l’application communique avec lui dans sa langue maternelle. «En français, SVP!» a-t-il crié à l’intention du programme informatique constitué d’une série binaire de 0 et de 1.

Afin de dissiper le malaise, l’attaché de presse de M. Péladeau a expliqué à l’application mobile que le temps du candidat était précieux et que les règles de la partie avaient été clairement définies. «C’est une question par jeu-questionnaire», a-t-il martelé.

Au moment de mettre en ligne, M. Péladeau refusait de répondre à plus d’une question du gars qui préparait son sandwich chez Subway.


Inscrivez-vous!