SCIENCE

L’Union des maladies moyenâgeuses félicite le mouvement antivaccin pour son bon travail

12 février 2015
chateau
«Votre acharnement et votre amour me permettent de garder espoir pour l’avenir» − Crédit image : Ludovic Hirlimann

Une association regroupant plus d’une centaine de maladies éradiquées ou pratiquement disparues depuis le Moyen-Âge a tenu à féliciter ce matin les partisans du mouvement antivaccin, soulignant à quel point leur dévouement était important pour leur survie à long terme.

«Les avancements de la médecine m’ont pratiquement fait disparaitre de la surface de la Terre, mais votre acharnement et votre amour me permettent de garder espoir pour l’avenir, a affirmé la diphtérie. Du fond du coeur, je vous dis merci.»

L’Union des maladies moyenâgeuses a d’ailleurs insisté sur le fait que tous ses membres, notamment la rubéole, les oreillons et la poliomyélite, sont «100 % naturels» et n’obéissent pas aux «dogmes des lobbys militaro-pharmaceutiques».

Plusieurs fléaux qui ne sont pas directement combattus par les vaccins mais qui profitent des avancées de la science ont aussi profité de l’occasion pour encourager les activistes à poursuivre leur travail d’opposition sur internet. «Si vous pouviez convaincre vos amis que je ne suis pas si dangereuse que ça, ce serait vraiment nice», a expliqué la peste bubonique.

Au moment de mettre en ligne, des membres du mouvement antivaccin cessaient de respirer de l’air en raison des «composantes chimiques» qui s’y retrouvent.


Inscrivez-vous!