OUTRAGE AU TRIBUNAL

Jean-François Morasse demande à la Cour suprême de confirmer qu’il est un être égocentrique

22 janvier 2015
coursupreme
«La Cour doit confirmer que c’est normal d’être encore fâché d’avoir raté trois cours de comptabilité il y a 36 mois, comme l’affirment depuis le début la jurisprudence et ma maman.» − Crédit image : Asif A. Ali

Insatisfait du jugement de la Cour d’appel rendu dans la cause d’outrage au tribunal de Gabriel Nadeau-Dubois, l’étudiant militant Jean-François Morasse s’est formellement adressé à la Cour suprême du Canada ce matin afin de faire confirmer son statut d’homme extrêmement égocentrique.

Dans sa demande d’autorisation déposée aujourd’hui, M. Morasse demande aux juges d’infirmer la décision rendue hier et d’affirmer «une fois pour toutes» le caractère immensément enfantin et individualiste de sa démarche.

«En tant que société, on ne peut pas laisser un leader étudiant commettre un outrage au tribunal et laisser croire que je ne suis pas un jeune homme hautement imbu de lui-même qui mène une vendetta personnelle depuis trois ans», a expliqué le requérant.

«La Cour doit confirmer que c’est normal d’être encore fâché d’avoir raté trois cours de comptabilité il y a 36 mois, comme l’affirment depuis le début la jurisprudence et ma maman», poursuit la requête.

Par ailleurs, la campagne de financement lancée par Éric Duhaime et Nathalie Normandeau pour aider M. Morasse connait un succès boeuf. «Dans ce débat, personne n’est plus au-dessus de la mêlée que ces deux animateurs, et je suis heureux d’avoir leur appui dans ma quête pour confirmer mon étiquette de gars plutôt immature», a expliqué le principal intéressé.

Au moment de mettre en ligne, M. Morasse s’adressait au Tribunal pénal international pour qu’une commission spéciale soit mise sur pied pour enquêter sur les crimes des guerres commis durant le printemps érable.


Inscrivez-vous!