Crise des réfugiés de la Rive-Sud

Ouverture d’un camp humanitaire de la Croix-Rouge dans le stationnement du Dix30

15 décembre 2014
traffic
«Ces gens sont pognés là depuis le début des soldes de Noël, sans eau courante ni médicaments.» − Crédit image : Wendell

Des milliers d’automobilistes coincés depuis des jours dans le stationnement du Quartier Dix30 en raison du magasinage des Fêtes recevront une aide d’urgence grâce à l’ouverture d’un camp humanitaire administré par la Croix-Rouge, a annoncé l’ONU ce matin.

«Ces gens sont pognés là depuis le début des soldes de Noël, sans eau courante ni médicaments, a affirmé un porte-parole qui a survolé la zone sinistrée en hélicoptère. Ils sont dans une situation désespérée et nous faisons appel à la générosité de la population pour distribuer des vivres à ces personnes en détresse.»

Le Haut Commissariat des Nations unies pour les réfugiés a demandé «un effort supplémentaire» aux États membres pour accueillir les apatrides coincés au stop de l’intersection du Old Navy et de la boutique Dans un jardin. Quant au bouchon devant le Future Shop, l’organisme craint qu’il ne soit trop tard pour y sauver qui que ce soit.

Selon un homme qui a réussi à s’extirper du bourbier humanitaire, la situation à l’intérieur du stationnement est «apocalyptique». «Nous avons été forcés d’abandonner la voiture et de marcher jusqu’à la sortie du Quartier», a-t-il expliqué en retenant ses larmes.

Au moment de mettre en ligne, un solde de 20% sur des électroménagers aggravait la situation en attirant des centaines de nouveaux clients dans le stationnement.


Inscrivez-vous!