Audimat

Radio 9 entame un virage jeunesse et engage l’animateur Carl «Le Cat» Charest

2 décembre 2014
radioenfer
Carl «Le Cat» Charest sera à la barre d'une nouvelle émission à Radio 9. − Crédit image : Canal Famille

Bonne dernière dans les récents chiffres de la firme Numéris, la station Radio 9 a décidé de donner un coup de barre à sa programmation ce matin et de courtiser les jeunes auditeurs de la génération Y en engageant l’animateur vedette de Radio-Enfer, Carl «Le Cat» Charest.

«Nous avions “Le Cat” dans notre mire depuis plusieurs mois, parce qu’il sait parler des sujets qui touchent les jeunes, comme la concurrence avec le journal étudiant de Vincent et la romance à sens unique entre Rodolphe le directeur et Jocelyne la psychologue», a révélé un proche de la grille de programmation de Radio 9.

Charest est connu pour sa lutte féroce contre les réformes proposées par le directeur Rodolphe Giroux et pour avoir su «tenir tête» en n’hésitant pas à sécher ses cours pour aller aux arcades. «Avec Charest, c’est toute la Génération Y du Québec qui va sentir concernée», a ajouté notre source.

Le Cat accueillera plusieurs chroniqueurs au sein de son émission :  Maria parlera de produits de beauté et des potins de vedette, Jean-Lou fera la circulation et Camille mènera des entrevues de fond avec des politiciens. Quant à Léo, il défendra la ligne éditoriale de Radio 9 en chialant mollement contre les syndicats.

Interrogé par Le Navet, le principal héritier du célèbre Bowling Charest s’est déclaré très heureux de la décision et croit avoir tout en sa possession pour prendre les rênes de l’émission du matin : «Mon travail sera pratiquement le même qu’à Radio-Enfer à plusieurs égards, comme faire du necking avec les chroniqueuses superficielles de la station et faire jouer du rock lourd et sans pitié comme Bon Jovi, Styx et Aerosmith», a-t-il indiqué.

«De la même manière que je critiquais le travail du concierge Yergeau, je vais marteler l’importance de faire du ménage au Québec, a ajouté Le Cat. Et au lieu de ridiculiser “Étudiant debout!”, je vais m’attaquer au Devoir.»

Au moment de mettre en ligne, des spectateurs en studio poussaient des «Ouuhhhhh!» à chaque joke un peu osée que prononçait l’animateur.


Inscrivez-vous!