Aubaines

Les vestiges de l’État-providence québécois retrouvés au marché aux puces Saint-Eustache

20 novembre 2014
5419876050_a165b2edef_b
Le bac du brocanteur contenait aussi les restes du ministère de l’Environnement, mais celui-ci était trop abîmé pour être intéressant, selon l’acheteur. − Crédit image : Monica Arellano-Ongpin

Plusieurs programmes sociaux et ministères importants datant de l’époque où l’État québécois offrait des services pertinents et universels à ses citoyens ont été retrouvés dans le stand d’un brocanteur du marché aux puces Saint-Eustache ce matin par un badaud.

Les fragments de ce qui constituait jadis un système de santé efficace et un réseau de l’éducation bien financé ont en effet été dénichés entre une cassette VHS d’un show de Roch Voisine de 1996 et un paquet de superballs fluorescentes.

«Ils étaient 3$ chaque, mais j’ai négocié les deux pour 5$, s’est félicité l’acheteur. Je ne sais pas trop ce que j’en ferai… peut-être que je pourrai revendre tout ça au secteur privé avec un bon profit.»

Le bac du brocanteur contenait aussi les restes du ministère de l’Environnement, mais celui-ci était trop abîmé pour être intéressant, selon l’acheteur.

Rappelons que selon les historiens, les différentes structures qui composaient l’État-providence québécois sont progressivement tombées dans la désuétude à partir du milieu des années 1990 pour être remplacées par les concepts de déficit zéro, de privatisation et de l’utilisateur-payeur. Leurs traces avait été perdues définitivement après le démantèlement organisé par le gouvernement au tournant du siècle.

Au moment de mettre en ligne, ce qui était jadis le ministère de la Solidarité sociale était offert pour 25 sous dans une vente de garage à Rawdon.


Inscrivez-vous!