AFFAIRES POLICIÈRES

Pas d’accusations contre le policier ivre qui a détruit un parc avec un tank volé

19 novembre 2014
parc
Le parc pour enfant détruit par le policier ivre sur les heures de travail. − Crédit image : Wilson Hui

Le policier qui a été filmé en uniforme en train de rouler sur les balançoires et les jeux d’eau d’un parc pour enfant de Montréal avec un tank volé alors qu’il était en état d’ébriété sur les heures de travail ne fera pas face à des accusations criminelles, a annoncé le Directeur des poursuites criminelles et pénales cet après-midi.

«L’analyse des vidéos d’une caméra de sécurité montrant l’agent en train de faire des burns avec les chenilles du tank qu’il avait subtilisé à un entrepôt militaire après une soirée de brosse avec des membres du crime organisé n’a pas permis de recueillir une preuve suffisante», a affirmé un porte-parole.

«Les témoignages de citoyens affirmant que l’homme criait à tue-tête son nom, sa matricule et le nom de jeune fille de sa mère en buvant un 40 onces de gin au goulot tandis qu’il fonçait sur la pataugeoire avec son char d’assaut ne sont pas conclusifs», a-t-il ajouté.

«Une analyse rigoureuse et indépendante des cartes d’identité abandonnées par le policier dans les ruines du terrain de baseball qu’il venait de démolir avec les obus du tank n’a pas non plus débouché sur une preuve significative», a-t-il conclu.

Au moment de mettre en ligne, un citoyen recevait une contravention de 450 $ après avoir jeté un mégot de cigarette sur le trottoir.


Inscrivez-vous!