FUITES

Les Québécois choqués d’apprendre que TransCanada avait un plan

18 novembre 2014
pipeline
«J'étais persuadé que c'était de l'improvisation totale», a résumé un citoyen. − Crédit image : shannonpatrick17

La révélation mardi du plan stratégique de TransCanada a choqué des millions de Québécois, surpris d’apprendre que les derniers mois d’annonces décousues et d’arguments peu convaincants s’inscrivaient en fait dans une stratégie réfléchie à long terme.

«Depuis qu’ils ont annoncé leur pipeline, ils sont tellement déconnectés et tout croches, j’étais persuadé que c’était de l’improvisation totale, a résumé un citoyen. Qui aurait pu croire que leur plan prévoyait qu’une poignée d’attaques contre Greenpeace ferait oublier qu’ils veulent construire un port pétrolier dans une pouponnière de bélugas?»

Les Québécois ont également indiqué dans un communiqué conjoint qu’il aurait fallu être «jambon pas à peu près» pour commencer à appuyer Énergie Est parce qu’une poignée de faux comptes Twitter diffuse dans le vide des messages parfaitement identiques à intervalle régulier.

«Peut-être que les derniers mois de critiques incessantes et la fuite de ce plan quelque peu insidieux sont en fait une stratégie machiavélique de la part de la compagnie, s’est demandé un autre. Comme une façon de baisser les attentes des gens à un tel point qu’ils ne pourront qu’être agréablement surpris des propositions de l’entreprise.»

Au moment de mettre en ligne, Le Navet obtenait en exclusivité les derniers ajouts au plan stratégique de TransCanada, incluant notamment «pointer le ciel du doigt et se sauver pendant que les gens regardent en l’air» et «ramener le sujet au Canadien autant que possible».


Inscrivez-vous!