Mourir dans la dignité

La manif pour sauver Radio-Canada convainc les conservateurs d’en accélérer la mise à mort

17 novembre 2014
mourirdansladignite
«Heille, ça grouille encore cette affaire-là», a indiqué M. Harper. − Crédit image : StudioTempura

Impressionné par la mobilisation de milliers de personnes en faveur de la survie de Radio-Canada hier dans les principales villes du Québec, le gouvernement Harper a affirmé aujourd’hui qu’il avait changé d’idée et qu’il donnerait le coup de grâce à l’institution «dans les plus brefs délais» plutôt que de miser sur une agonie lente et douloureuse.

«Heille, ça grouille encore cette affaire-là, a indiqué M. Harper en voyant les citoyens défiler dans les rues avec des pancartes. Il y a des bras qui s’agitent et des cris qui se font entendre. Il vaut mieux achever ça tout de suite et faire mourir l’institution dans la dignité.»

«Nous avons entendu la population : si nous voulons mettre à mort la SRC, nous devons le faire rapidement, idéalement d’ici les prochaines élections, a ajouté le premier ministre. Le système immunitaire de cette créature est franchement impressionnant.»

Au moment de mettre en ligne, Hubert T. Lacroix se promenait dans la grande tour avec une seringue remplie d’un liquide suspect et pourchassait les employés en criant qu’il agissait ainsi «pour le bien de Radio-Canada».


Inscrivez-vous!