Éducation

Ouverture d’une école primaire entièrement construite en moisissures à Hochelaga

14 novembre 2014
6379728773_bda372a0ce_b - Copie
Recouvert d’une croûte verte épaisse de 3 centimètres et affichant un taux d’humidité permanent de 96 %, le bâtiment est une véritable prouesse technologique, selon son architecte. − Crédit image : carlpenergy

Après six mois à étudier dans des roulottes mal chauffées, des jeunes du quartier Hochelaga à Montréal ont enfin découvert ce matin leur nouvel établissement scolaire, une école flambant neuve construite entièrement avec de la moisissure québécoise de première qualité.

La direction de la commission scolaire n’était pas peu fière lors de l’ouverture des portes bleuâtres et couvertes de champignons. «Ces élèves et ce quartier sont négligés depuis trop longtemps par le gouvernement provincial, a affirmé un cadre. Il était temps de leur offrir un environnement d’étude plus serein.»

Recouvert d’une croûte verte épaisse de 3 centimètres et affichant un taux d’humidité permanent de 96 %, le bâtiment est une véritable prouesse technologique, selon son architecte. «La mousse blanche qui pendouille des plafonds et les spores toxiques qui voyagent dans le système d’échangeur d’air permettront aux élèves de mieux se concentrer», s’est-il enorgueilli.

Au moment de mettre en ligne, une école primaire bâtie en or massif et ornée de diamants et de rubis ouvrait ses portes à Westmount.


Inscrivez-vous!