Facultés affaiblies

Un homme intercepté au volant avec plus de 0,08 page du livre d’Éric Duhaime dans le sang

10 novembre 2014
sureteduquebec
Les policiers ont procédé à l'arrestation dans la nuit de vendredi à samedi. − Crédit image : Dave Conner

Un jeune conducteur téméraire a été arrêté hier par les policiers après avoir avoué qu’il avait consommé une énorme quantité du nouveau livre d’Éric Duhaime sur la privatisation de la SAQ avant de prendre le volant.

L’homme, qui a admis avoir passé la soirée à discuter de philosophie libertarienne et de droite économique avec ses amis, aurait eu un taux de 0,15 page du bouquin La SAQ pousse le bouchon! dans le sang, un résultat près de deux fois supérieur à la limite actuellement permise aux conducteurs québécois.

«On ne le dira jamais assez : si vous pensez avoir lu une page de trop du brûlot d’Éric Duhaime, demandez à un ami de conduire à votre place ou prenez un taxi», a indiqué un porte-parole de la Sûreté du Québec.

Diverses recherches ont démontré que la lecture du pamphlet de M. Duhaime entraine plusieurs effets nocifs sur le corps humain, notamment sur la coordination main-oeil, l’équilibre sociopolitique et l’inhibition philosophique.

«Les gens commencent par lire quelques mots, puis ils prennent une page, et finissent par se clencher un chapitre au complet, a expliqué un chercheur. Ils ne sont pas conscients des risques de la surconsommation du nouveau livre d’Éric Duhaime.»

Rappelons que la loi québécoise interdit déjà aux automobilistes de moins de 21 ans de lire ne serait-ce qu’une syllabe du nouveau livre d’Éric Duhaime. «Leur petit cerveau n’est pas encore assez développé pour lire de façon critique et objective ce plaidoyer en faveur de la disparition du monopole d’État sur la vente de vins et de spiritueux.»

Au moment de mettre en ligne, Éric Duhaime estimait à la radio que de prendre le volant après avoir lu son livre relevait d’une «décision individuelle» et que le «gouvernemaman devrait cesser de cajoler ses citoyens».


Inscrivez-vous!