Ère numérique

Le Devoir devient BuzzDevoir et se transforme en agrégateur de contenu viral et de GIF rigolos

29 octobre 2014
devoir
La devise de BuzzDevoir sera «Fais ce que font les autres sur internet pour ramasser des clics». − Crédit image : Amérique française

Affirmant vouloir s’adapter à l’ère numérique et attirer les jeunes lecteurs, le journal Le Devoir a annoncé ce matin qu’il changeait de nom pour BuzzDevoir et qu’il réorientait son contenu éditorial vers la production de GIF rigolos, de photos Instagram et de listes au titre provocateur.

La nouvelle formule verra notamment apparaître des textes intitulés 6 rhododendrons qui aimeraient être en conflit d’intérêts avec PKP, 8 raisons de ne pas voter libéral expliquées par des ptérodactyles et 15 choses que les indépendantistes de gauche qui ont voté pour Québec solidaire sont tannés d’entendre.

Le journal fondé en 1910 par Henri Bourassa pour appuyer les honnêtes gens et dénoncer les coquins modernisera sa devise pour qu’elle devienne «Fais ce que font les autres sur internet pour ramasser des clics». S’adaptant aux temps modernes, BuzzDevoir sera donc «nationaliste, catholique, indépendant et furieusement viral», a annoncé le directeur de l’information.

La populaire section Le Devoir de Philo, où des passionnés d’histoire des idées sont invités à prendre la plume pour discuter d’un auteur important, deviendra Le Devoir de Meow, une section qui reprendra la même formule pour analyser les chats célèbres du web. «Nous avons hâte de vous présenter le texte Heidegger aurait partagé des photomontages de Grumpy Cat», a-t-il ajouté.

Au moment de mettre en ligne, BuzzDevoir faisait scandale avec un texte intitulé Qui est le caquiste le plus sexy? La réponse vous SURPRENDRA!


Inscrivez-vous!