MATERNITÉ

Une discussion sur le cododo dégénère en conflit armé

15 octobre 2014
avion
Cet avion a été envoyé sur le champ de bataille, ce matin à Montréal. − Crédit image : James Morley

Après des mois d’escalade et de guerre verbale, la publication d’un article à propos du cododo sur un blogue a dégénéré en conflit armé lorsque les troupes d’élite de la faction des «Pour» a lancé un assaut au bazooka sur un retranchement d’infanterie des «Contre», ce matin à Montréal.

Équipé de lance-flammes et de tire-lait manuels, le clan du «Pour» a lancé son offensive dès les premières lueurs de l’aube, selon différents observateurs sur le terrain. «Ils peuvent nous prendre nos couches lavables s’ils veulent, mais jamais ils ne nous prendront NOTRE LIBERTÉÉÉÉ!!!» a hurlé la commandante en courant devant ses troupes après s’être peinturé la face en blanc et bleu.

L’assaut, baptisé «Lait maternel sans plomb durci», fait suite à une série d’échanges diplomatiques musclés sur un blogue intitulé Mon bébé, ma santé. «Les suces et les purées de betteraves revolaient partout, ce n’était pas très joli à voir», a rapporté un médecin de la Croix-Rouge dépêché sur la scène pour soigner les blessés.

Soutenu sur le champ de bataille par le puissant lobby de l’Association canadienne des pédiatres, le camp du «Contre» s’est retranché derrière des sacs de sable et des études scientifiques avant de lancer une contre-offensive à l’aide de tanks fournis par la Russie.

Au moment de mettre en ligne, un nouvel article de blogue sur la pertinence de la suce chez les bébés de moins de trois mois remettait le feu aux poudres, le cessez-le-feu ne durant finalement que quelques heures.


Inscrivez-vous!