CINÉMA QUÉBÉCOIS

Un film québécois ne mettant pas en vedette Sophie Desmarais prend l’affiche

29 septembre 2014
desmarais
Ce film ne contient aucune scène cadrée sur le visage envoûtant de Mme Desmarais. − Crédit image : Maxyme G Delisle

Commotion aujourd’hui dans le monde du cinéma québécois : un long métrage ne mettant pas en vedette l’actrice Sophie Desmarais a été lancé sur les écrans de la province, un «pari audacieux» qui bouleverse les conventions, selon plusieurs observateurs du septième art.

Risqué, périlleux, téméraire : ce sont les mots qui reviennent le plus souvent pour décrire ce projet de film dont aucune scène ne sera cadrée sur le visage envoûtant de Mme Desmarais.

«Il est impossible de prévoir comment le public va réagir à un film qui, pendant près de deux heures, ne contient aucune scène du visage symétrique et esthétiquement parfait de Sophie Desmarais», a indiqué un cinéphile.

La popularité de ce film choquant et controversé a été remise en question par les spécialistes, qui sont plusieurs à croire que le public de la Belle province n’est «tout simplement pas prêt» à accepter une telle oeuvre.

«Je me demande si les gens accepteront de payer 15 $ pour ne pas voir les traits mystérieux et idylliques de Mme Desmarais pendant 120 minutes, a ajouté un spécialiste. Rester assis sur une chaise pendant tout ce temps-là sans être captivé par la présence rassurante et lumineuse de cette actrice sera difficile.»

Au moment de mettre en ligne, le film fracassait le record d’entrées pour un film québécois sans Sophie Desmarais, soit 200$.


Inscrivez-vous!