Environnement

Transporter du pétrole sur le fleuve aura moins d’impact que l’explosion d’une bombe atomique, jure Suncor

22 septembre 2014
Nagasakibomb
Les bélugas du fleuve peuvent dormir tranquille, assure Suncor. − Crédit image : Wikipédia

Au lendemain de l’arrivée à Sorel-Tracy du premier navire destiné au transport de pétrole issu des sables bitumineux, la pétrolière Suncor a dévoilé une étude exhaustive ce matin démontrant qu’un déversement dans le fleuve St-Laurent aurait «substantiellement moins» d’impact que l’explosion d’une bombe atomique.

«Contrairement à ce qu’en disent les écologistes radicaux, il n’y a pas plus de danger à transporter du pétrole lourd dans la Voie maritime qu’à faire exploser une ogive thermonucléaire au centre-ville», peut-on lire dans le document de plusieurs pages.

Les auteurs de l’étude sont catégoriques : une fuite d’un million de barils de pétrole dans les eaux du Saint-Laurent ne serait pas plus dangereuse que la détonation d’une arme atomique de 18 000 kilotonnes.

«Toutes les mesures de sécurité ont été mises en place afin de garantir qu’une marée noire serait moins dommageable pour les bébés bélugas qu’un champignon de poussière nucléaire s’élevant à 20 kilomètres dans le ciel», a expliqué en entrevue téléphonique un porte-parole de Suncor.

Au moment de mettre en ligne, les écologistes radicaux se disaient rassurés.


Inscrivez-vous!