Transport

Étude : utiliser la STM est plus rapide que de marcher sur les mains à reculons

15 août 2014
acrobate
Cet homme sera déçu d'apprendre qu'il se déplace plus lentement qu'un usager de la STM. − Crédit image : Steve Webster

Après dix ans de recherches, une équipe de l’Université McGill a dévoilé les conclusions d’une étude selon laquelle utiliser les services de transport en commun de la STM est plus efficace pour se rendre à destination que de marcher sur ses mains à reculons.

Les auteurs ont en effet déterminé qu’en incluant l’attente au coin de la rue, la durée moyenne d’un trajet d’autobus à Montréal est de 2 % inférieure à celle d’un acrobate qui se maintient en équilibre en utilisant ses biceps pour propulser son corps vers l’arrière.

Un voyage de métro de 20 kilomètres sur la ligne orange entre Bonaventure et Beaubien conférerait quant à lui un avantage de 3 secondes et 6 dixièmes par rapport à l’option de se mettre cul par-dessus tête pour marcher avec ses doigts sur le trottoir.

«La différence entre ces deux modes de transport n’est pas énorme, mais elle existe», a affirmé l’un des auteurs de l’étude en notant que la question était chaudement débattue parmi les statisticiens et les urbanistes depuis des décennies.

Au moment de mettre en ligne, les scientifiques étaient divisés à savoir si se déplacer en faisant des roulades par terre conférait un avantage significatif par rapport à prendre la 361 un dimanche soir.


Inscrivez-vous!