Hockey

Un fan du Canadien efface frénétiquement les statuts et tweets où il jurait de punir la LNH pour le lock-out

1 mai 2013
habs
Crédit image : Zach Bonnell

À 24 heures du début de la série Montréal-Ottawa dans la Ligue nationale de hockey, un amateur est présentement en train de relire l’entièreté de sa Timeline et de son TweetDeck afin d’effacer les statuts et gazouillis anti-hockey qu’il a écrit pendant le lock-out.

Jusqu’à présent, l’amateur a retrouvé la trace d’au moins dix de ces envolées lyriques dans lesquelles il jurait qu’il allait « punir les millionnaires bébés gâtés et les propriétaires capitalistes verreux » qui le privait de son sport favori. « Fini pour moi, le hockey de la LNH! Ils ont dénaturé ce que ça représentait, j’en ai assez! » avait-il notamment publié sur Facebook le 15 novembre 2012, quelques heures après la rupture des négociations entre les joueurs et la ligue.

Celui qui s’est acheté la semaine dernière un chandail de P.K. Subban à 350$ et a commandé une paire de billets pour chacun des matchs des séries disputés au Centre Bell explique aujourd’hui qu’il « est temps de mettre les vieilles chicanes de côté » et de « plutôt se concentrer sur l’identité de notre centre du premier trio ».

« J’envisage aussi de commander au moins quatre bières à 15$ l’unité lors du premier match à domicile afin d’aider le CH à signer un gros nom le 1er juillet prochain », a par ailleurs confié celui qui a passé l’entièreté de l’automne dernier à élaborer des plans de vengeance contre les artisans du lock-out.

Au moment de mettre en ligne, l’homme qui dénonçait les contrats faramineux à la Scott Gomez pas plus tard qu’en décembre s’apprêtait à publier un nouveau statut dans lequel il indique que le Canadien devrait sérieusement songer à offrir dix millions par année à Steve Bégin l’été prochain, lui qui a « le cœur à la bonne place ».


Inscrivez-vous!