Transport en commun

La STM change de nom pour «Câlisse de patente toujours en retard qui coûte trop cher»

30 juillet 2014
stm
«Ça ne coûtera pas un sou au contribuable, puisque la vaste majorité de nos utilisateurs nous interpellent déjà ainsi», a affirmé une porte-parole. − Crédit image : Danielle Scott

Désireuse de mieux refléter son image publique, la Société de transport de Montréal a annoncé ce matin qu’elle allait changer de nom pour adopter le vocable de «Calisse de patente toujours en retard qui coûte trop cher».

«Ça ne coûtera pas un sou au contribuable, puisque la vaste majorité de nos utilisateurs nous interpellent déjà ainsi», a affirmé une porte-parole.

Le nouveau nom reflète «les principales caractéristiques» de la société publique, a-t-on précisé. «Le “câlisse” fait référence à la colère, le “patente” représente notre niveau de professionnalisme et le “toujours en retard” constitue notre principale mission en tant que transporteur public. Quant au “coûte trop cher”, c’est une petite fantaisie de notre équipe des relations publiques.»

Ce changement de nom était nécessaire «par souci d’uniformité», a expliqué la relationniste. «Parfois, un touriste demandait à un Montréalais où se situait le métro le plus proche, et il y avait confusion entre le service de transport et le supermarché, a-t-elle illustré. Maintenant, tout le monde saura à quoi s’en tenir.»

La STM avait également jonglé avec l’idée de prendre le nom de «On va annuler un passage d’autobus quand vous êtes en retard à un rendez-vous important» ou «Service interrompu sur la ligne orange», mais ceux-ci n’ont pas été aussi bien accueillis par les groupes de discussions.

Au moment de mettre en ligne, la Société de transport de Laval changeait de nom pour «Créature mythique qui n’existe que dans les rêves de ceux qui n’ont pas de char».


Inscrivez-vous!