Sociofinancement

Québec lance une campagne Kickstarter pour financer son projet d’État-providence

4 juin 2014
quebec
Le projet consiste à offrir à tous les citoyens les services dont ils ont besoin, incluant des places en CPE, des lits dans les hôpitaux et une éducation gratuite de la maternelle à l’université. − Crédit image : Abdallahh

Peinant à joindre les deux bouts, Québec a décidé de recourir au sociofinancement pour réaliser un ambitieux projet d’État-providence, a annoncé ce matin le ministre des Finances Carlos Leitao dans une capsule YouTube diffusée sur la plateforme Kickstarter.

«Aidez-nous à vous aider! a plaidé M. Leitao à la fin d’un lip-dub de Gens du pays. L’État-providence, c’est le gouvernement de demain, mais aujourd’hui.»

Audacieux et à l’avant-garde, le projet de Québec a de quoi faire rêver : il consiste à offrir à tous les citoyens les services dont ils ont besoin, incluant des places en CPE, des lits dans les hôpitaux, des routes sécuritaires, une justice accessible et une éducation gratuite de la maternelle à l’université.

Le sociofinancement permettra aux participants de donner un montant qui correspond à leur capacité de payer, en fonction de leurs revenus. «C’est un peu comme une taxation progressive, a illustré le ministre. Ceux qui donneront 50 $ ou plus auront toutefois droit à un t-shirt de l’État-providence, un accès privilégié au service de police et un avantage indu lors de l’octroi des contrats publics.»

Comme tous les projets soumis au sociofinancement, une certaine méfiance s’est déjà installée chez les internautes. «Qui me dit que cet argent servira vraiment à offrir des services à la population, et que les frais de développement et d’administration ne grugeront pas tout le magot?» s’est interrogé l’un d’eux.

Au moment de mettre en ligne, le projet d’État-providence avait déjà récolté plus de 132,87 $, s’approchant ainsi de l’objectif de 15 milliards.


Inscrivez-vous!