Politique

La famille d’une ex-ministre libérale amnésique installe une caméra dans son bureau de comté

26 mai 2014
Julie Boulet
Quelques membres de la famille ont été alertés par les propos confus de la députée, qui a affirmé ne pas comprendre pourquoi elle était convoquée à la Commission Charbonneau. − Crédit image : CEIC

Inquiétée par de fulgurantes crises d’amnésie survenues récemment, la famille de l’ex-ministre libérale Julie Boulet a pris l’initiative d’installer une caméra cachée dans le bureau de comté de la politicienne cette semaine afin de s’assurer qu’elle n’est pas victime de chantage de la part d’entrepreneurs ou de mauvais traitement médiatique, a appris Le Navet.

«Ma mère a vécu quelques pertes de contact avec la réalité depuis un mois, a expliqué la fille de celle qui a juré n’avoir aucun souvenir de l’objectif de financement de 100 000$ des ministres libéraux sous Jean Charest. La caméra a été installée pour son propre bien.»

Quelques membres de la famille ont été alertés par les propos confus de la députée, qui a affirmé ne pas comprendre pourquoi elle était convoquée à la Commission Charbonneau.

«En privé, elle n’arrêtait pas de dire qu’elle ne connaissait pas Marc Bibeau, qu’elle ne l’avait jamais rencontré à son bureau parlementaire pour discuter de gros cash le mercredi 12 septembre 2007 à 14h31 tel qu’indiqué à son agenda… Il fallait faire quelque chose.»

Au moment de mettre en ligne, Mme Boulet faisait des fuck you devant la caméra.


Inscrivez-vous!