Hockey

Milan Lucic se fracture une jambe en marchant dans un nid-de-poule à Montréal

5 mai 2014
bruins
En retournant vers l'hôtel, Lucic a été heurté par un morceau de béton instable qui s’était détaché d’un viaduc. − Crédit image : Dan4th

Alors qu’il prenait une marche santé au centre-ville de Montréal hier soir, l’attaquant des Bruins de Boston Milan Lucic s’est fracturé la jambe en marchant dans un nid-de-poule, ce qui lui fera vraisemblablement rater tous les matchs de la série opposant son équipe aux Canadiens de Montréal, a appris Le Navet.

«C’est vraiment une bad-luck : on parle ici d’une blessure absurde que n’a pas méritée Milan, a indiqué son entraîneur Claude Julien. C’est malheureux, mais on dirait que c’est Boston qui paye le prix pour des dizaines d’années de sous-investissement dans les infrastructures de Montréal.»

Les mésaventures de Lucic à Montréal ne se sont pas arrêtées là: après sa blessure, l’ailier gauche a attendu plus de douze heures aux urgences de l’hôpital Saint-Luc avant de voir un médecin, un délai pendant lequel il a attrapé une gastro. Puis, en retournant vers l’hôtel, un morceau de béton instable s’est détaché d’un viaduc et lui est tombé sur la tête, lui causant une commotion cérébrale.

Plusieurs autres joueurs des Bruins ont vécu des mésaventures semblables ces dernières heures dans la métropole. Tuuka Rask, Zdeno Chara et Shawn Thornton ont été arrêtés par la SPVM pour avoir manifesté sans fournir un itinéraire, David Krejci est prisonnier d’un wagon du métro immobilisé en raison d’un arrêt de service et Daniel Paillé cherche depuis maintenant 15 heures une borne libre pour y déposer son Bixi.

Quant à Brad Marchand et Patrice Bergeron, ils sont pognés dans un embouteillage sur l’autoroute 40 à la hauteur de Décarie, et leur présence demain soir au Centre Bell est incertaine.

Au moment de mettre en ligne, le taxi qui devait ramener Milan Lucic à l’aéroport était coincé dans une manifestation de l’ASSE contre l’austérité.


Inscrivez-vous!