Hockey

Les Bruins prévoient gagner la bataille de la robustesse et perdre la série en quatre

1 mai 2014
bruins
«On va sauter sur la glace avec une seule intention : frapper pour faire mal, pogner des deux minutes d’inconduite et se faire balayer», a dit Milan Lucic. − Crédit image : Amanda

À quelques heures du début de la série Canadien-Bruins, les joueurs de Boston ont dévoilé aux journalistes réunis au TD Garden que leur plan de match consistera à jouer du hockey robuste et intimidant pendant 60 minutes et ainsi perdre la série en quatre en raison d’un trop grand nombre de pénalités stupides.

«On va sauter sur la glace avec une seule intention : frapper pour faire mal, pogner des deux minutes d’inconduite et se faire balayer, a affirmé un Milan Lucic visiblement confiant. Jamais une équipe perdante n’aura autant intimidé son adversaire, croyez-moi.»

Zdeno Chara abondait dans le même sens au terme de l’entrainement matinal. «C’est certain que je vais asséner quelques coups de bâtons vicieux qui me chasseront du match en donnant un avantage numérique de cinq minutes au Canadien», a-t-il affirmé le feu dans les yeux.

«II se pourrait même que je crie des insanités ou que je lance mon bâton dans les airs après un jeu controversé, ce qui me coûtera une suspension d’un, deux, voire trois matchs, a-t-il poursuivi. Vraiment, je suis prêt à tout pour gagner la bataille de la robustesse et m’incliner quatre fois de suite par une marge de deux buts ou plus.»

«Il est très probable qu’après la deuxième défaite consécutive à Boston, nos partisans reconnus pour leur sens aiguisé des tactiques hurleront de joie en constatant la qualité des mises en échec que nous distribuons», a pour sa part indiqué l’entraineur Claude Julien.

Au moment de mettre en ligne, le Canadien prévoyait se concentrer sur ce qu’il fait de mieux, soit marquer des buts et clencher les nounours.


Inscrivez-vous!