RACISME AUX ÉTATS-UNIS

NBA : Le propriétaire des Clippers vend l’équipe et achète un champ de coton

30 avril 2014
donald-sterling
«J’espère que ce geste de bonne foi de ma part calmera la tempête.» − Crédit image : NYPost

Après avoir été mis à l’amende pour plus de deux millions de dollars et être banni à vie du basketball professionnel à la suite de propos racistes diffusés dans les médias, le propriétaire des Clippers de Los Angeles, Donald Sterling, a annoncé ce matin qu’il vendait son club et qu’il se portait acquéreur d’un champ de coton situé dans le sud des États-Unis.

«J’espère que ce geste de bonne foi de ma part calmera la tempête, a-t-il déclaré. J’ai déjà hâte de me lever le matin pour encourager mes travailleurs à cueillir du coton plus rapidement. Ça va me changer du basket où je ne faisais que crier en claquant mon fouet dans les airs.»

Le milliardaire a également indiqué vouloir se procurer une chaise à porteurs cloisonnée, assurant que «cela n’avait absolument rien à voir» avec la crainte que des photos de lui en compagnie d’Afro-américains soient publiées sur Instagram.

Au moment de mettre en ligne, M. Sterling se disait satisfait d’avoir enfin vendu l’équipe pour plusieurs dizaines de millions de dollars, après 33 ans de «véritable esclavage».


Inscrivez-vous!