Corruption

L’Association des cartels du Québec salue les compressions à l’émission Enquête

24 avril 2014
gravel
«Ces coupes permettront à l’industrie de la fraude généralisée de reprendre un peu de tonus après des années d’incertitude.» − Crédit image : Radio-Canada

Les compressions budgétaires forçant la mise à pied de journalistes dédiés à l’émission Enquête de Radio-Canada ont été saluées par l’Association des cartels et collusionnaires du Québec, qui a écrit ce matin que la nouvelle «permettrait à une industrie jadis florissante de renaitre de ses cendres».

«L’expertise québécoise en matière de contrat truqué, de soumissions arrangées et de gonflage des prix a enfin une chance d’être sauvée, ont écrit les collusionnaires. Ces coupes permettront à l’industrie de la fraude généralisée de reprendre un peu de tonus après des années d’incertitude.»

Les sous-secteurs du pavage d’asphalte montréalais, des élections clés-en-main en banlieue et du financement occulte des partis politiques provinciaux seront les principaux bénéficiaires de ces compressions, selon l’Association.

«C’était rendu tellement compliqué de contourner le système que plusieurs de nos membres se demandaient s’il ne valait pas mieux jouer selon les règles, admettent les cartels. Heureusement, le gouvernement a écouté nos doléances et nous a permis de reprendre les choses en main.»

Au moment de mettre en ligne, le prix d’une réparation d’aqueduc au centre-ville gonflait de 50 % par semaine.


Inscrivez-vous!