Politique

Philippe Couillard remplace la commission Charbonneau par le comité d’éthique du PLQ

8 avril 2014
Sans ceic
La commission Charbonneau sera remplacée par le comité d'éthique du PLQ. − Crédit image : PC

Affirmant avoir obtenu un «mandat clair» des électeurs hier, le premier ministre Philippe Couillard a annoncé ce matin la dissolution de la commission Charbonneau, une «entité qui divise les Québécois», et son remplacement par le comité d’éthique du PLQ.

«Les Québécois en ont assez de la chicane provoquée quotidiennement par Mme Charbonneau, a déclaré le chef libéral. Je crois que le comité d’éthique du PLQ est beaucoup mieux placé pour faire le ménage dans les moeurs de la province et empêcher de quelconques magouilles de se produire lors des quatre prochaines années.»

Le comité d’éthique sera formé d’anciens ministres de l’ère Charest ayant «l’expérience nécessaire» pour déceler la corruption, a annoncé M. Couillard. De plus, pour éviter toute forme de conflits d’intérêts, les membres du caucus libéral devront mettre leurs compagnies de construction dans une fiducie contrôlée par leur conjoint ou un ami proche, une mesure qui envoie un «signal fort», a dit le premier ministre.

Quant à la juge Charbonneau, elle sera envoyée au Panama dans le cadre d’une mission humanitaire visant à s’assurer du bien-être d’Arthur Porter, a indiqué M. Couillard.

Au moment de mettre en ligne, l’Unité permanente anti-corruption était dissoute et remplacée par une firme de génie-conseil.


Inscrivez-vous!