Psychiatrie

Élections: des millions de Québécois en psychose sont convaincus que leur vote est important

7 avril 2014
elections
La cause de ces hallucinations collectives n'a pas encore été trouvée. − Crédit image : Hélène Kardos

Une urgence psychiatrique majeure a été déclarée au Québec aujourd’hui par les autorités alors que des millions d’électeurs ont été frappés d’hallucinations collectives grotesques leur faisant croire que leur vote est important et qu’il aura une influence sur le cours des choses.

«Nos ancêtres se sont sacrifiés pour que nous ayons le pouvoir d’élire nos dirigeants, a affirmé une femme visiblement en perte de contact avec la réalité. Je me demande qui va gagner dans mon comté.»

De nombreuses victimes sont tellement enfoncées dans leur délire qu’elles ont même insisté pour faire la queue et attendre des dizaines de minutes afin de participer au scrutin, apparemment convaincues que leur opinion allait être prise en compte. «J’apprécie le fait de vivre en démocratie», a dit un homme manifestement atteint de folie passagère.

«J’espère que le prochain premier ministre gouvernera pour tous les Québécois », a ajouté une femme dont les capacités cognitives sont clairement affaiblies par des lubies sans lien avec la réalité.

Au moment de mettre en ligne, le gagnant de l’élection de ce soir remerciait les millions de gens atteints d’une maladie psychique qui l’avait appuyé.


Inscrivez-vous!