Élections

Un candidat libéral du West Island choisit de ne pas faire campagne

25 mars 2014
cochon__1395758809_139.195.40.225
Le candidat libéral a battu de justesse ce cochon peinturé en rouge lors de l'investiture. − Crédit image : Pet Piggies

Assuré d’un triomphe lors de la prochaine élection, un candidat libéral du West Island a décidé de rester chez lui jusqu’à la fin de la campagne.

«On va se dire les vraies affaires : pourquoi est-ce que je perdrais mon temps à faire du terrain quand je sais pertinemment que je vais gagner avec un score qui ferait rougir d’envie le pouvoir nord-coréen?», s’est demandé le candidat en commençant nonchalement une nouvelle saison de NHL 14.

L’homme n’a pas nié la rumeur voulant que son permis de conduire ait été révoqué à la suite d’un excès de vitesse de 80 km/h en zone scolaire alors qu’il conduisait au téléphone avec trois fois le taux d’alcoolémie. «T’as oublié de dire que mon escorte avait laissé une livre de coke sur le siège arrière, a-t-il expliqué en se magasinant un paradis fiscal sur internet. Oui, c’est on the record, tu peux mettre ça dans ton journal, m’en fous, le monde va voter pour moi pareil.»

Le candidat, qui a battu du justesse un cochon peinturé en rouge lors de l’investiture libérale, n’est pas inquiété outre mesure par ses adversaires. «L’autre soir, le candidat péquiste a osé faire du porte-à-porte à Kirkland. Avant même de terminer sa première rue, il s’est fait chasser de la ville par des gens avec des torches et des fourches».

Au moment de mettre en ligne, l’homme poursuivait d’importants projets politiques comme son marathon de visionnement de la série House of Cards.


Inscrivez-vous!