Élections

Le 647e tweet partisan d’un militant propulse enfin le PQ en territoire majoritaire

19 mars 2014
twitter
Le travail acharné d'un militant a permis au PQ de se retrouver en territoire majoritaire ce matin. − Crédit image : Hank Mitchell

Coup de tonnerre dans la campagne électorale : alors que péquistes et libéraux sont pratiquement à égalité dans les intentions de vote, le 647e tweet partisan d’un militant publié ce matin vient enfin de propulser les appuis au PQ au-delà des 40%, plaçant ainsi le parti en territoire majoritaire.

«Quand est-ce que #PhilippeFlop va s’expliquer sur le DEAL avec #Porter? #PLQcorrompu», a gazouillé le militant, remettant ainsi en question la foi fédéraliste de milliers de membres du Parti libéral et convainquant la vaste majorité des indécis qui s’appuient sur le réseau social pour faire un choix éclairé.

Le coup de grâce a été asséné quelques secondes plus tard lorsque l’homme a diffusé un photomontage réalisé avec le logiciel Paint suggérant que tous les anciens ministres libéraux n’étaient en fait que des marionnettes contrôlées par d’obscures forces capitalistes. «Traîtres chez nous!» a commenté le militant, dont les 646 premiers gazouillis étaient passés dans le beurre.

Au moment de mettre en ligne, les sondages redevenaient favorables au PLQ après la publication d’une photo de Pauline Marois avec le nez en l’air affublée du titre «Anybody But Pauline».


Inscrivez-vous!