Élections

Philippe Couillard crache du feu en conférence de presse dans l’espoir de passer aux nouvelles ce soir

10 mars 2014
feu
M. Couillard a tenté d'attirer l'attention des journalistes ce matin en présentant un numéro de cirque. − Crédit image : David Stanley

Alors que les journalistes ne parlent que de la candidature péquiste de Pierre Karl Péladeau depuis vingt-quatre heures, le chef du PLQ Philippe Couillard a tenté de reprendre le contrôle de l’agenda médiatique en présentant un numéro de cracheur de feu ce matin en conférence de presse.

«Si je suis élu, je créerai 250 000 emplois», a affirmé M. Couillard tout en crachant de fines gouttelettes d’essence en direction d’un morceau de bois enflammé, provoquant ainsi un éphémère nuage de feu et de boucane dans la salle de presse.

«Mme Marois prépare un référendum en cachette», a-t-il poursuivi en jonglant avec des quilles dont l’extrémité brûlait tandis qu’une musique de cirque se faisait entendre dans les haut-parleurs.

«Le choix est clair: soit on retombe dans les vieilles chicanes, soit on parle des vraies affaires», a conclu le chef libéral en faisant sauter un tigre du Bengal à travers un cerceau en feu.

Au moment de mettre en ligne, M. Couillard lançait une petite boule devant lui et disparaissait de la conférence de presse tandis qu’un épais nuage de fumée noire camouflait sa fuite.


Inscrivez-vous!