Diplomatie

Ukraine : Obama menace Poutine de contre-attaquer avec des discours «très méchants»

4 mars 2014
obama
«M. Poutine doit comprendre que je n’hésiterai pas à neutraliser ses tanks avec les mots les plus violents que je possède», a menacé M. Obama. − Crédit image : BeckyF

Alors que les forces russes occupent toujours la Crimée, le président américain Barack Obama a brandi ce matin la menace d’une contre-attaque constituée de discours «très méchants» pour faire reculer son homologue Vladimir Poutine.

«Si ça continue de même, je vais être obligé de dire que je suis “déçu”, “inquiet” et “appréhensif”, a averti le commandant-en-chef de l’armée la plus puissante du monde. Les États-Unis ne laisseront pas les Russes mettre en péril la sécurité internationale sans utiliser tout l’arsenal linguistique à leur disposition.»

«M. Poutine doit comprendre que je n’hésiterai pas à neutraliser ses tanks et ses avions de chasse avec les mots les plus puissants et violents que je possède», a pousuivi celui qui peut lancer à tout moment des dizaines de milliers d’ogives nucléaires vers ses ennemis.

La menace de M. Obama a eu l’effet d’une bombe dans le monde diplomatique, plusieurs s’inquiétant des conséquences tragiques que pourrait avoir une guerre de mots entre les deux puissances. «En se disant « contrarié », M. Obama est peut-être allé un peu loin, puisque les critiques se font généralement à mots couverts, a analysé un professeur de relations internationales. Si ses paroles venaient à dépasser sa pensée, Poutine pourrait être heurté dans ses sentiments».

Au moment de mettre en ligne, M. Obama convoquait ses généraux et ouvrait le dictionnaire pour trouver un mot assez violent pour convaincre la Russie de ne pas faire la guerre.


Inscrivez-vous!